Un traité de paréage , rédigé vers 1317/1322, entre l’abbé de Blasimon et le sénéchal du roi d’Angleterre Edouard II, créait une bastide à côté du vieux château de Blasimon, aujourd’hui en ruines, construit sur l’éperon rocheux qui domine la vallée.
La place centrale, carrée, avec quelques trottoirs « couverts » et des rues partant des quatre coins en angles droits, a conservé le plan géométrique de cette création urbaine, qui n’a pas atteint le développement prévu.